Une convention collective est un contrat de travail collectif entre le syndicat et l’employeur.  Elle définit les conditions de travail, les salaires et les avantages sociaux des employées et employés représentés par l’ABPPUM, agent négociateur.

L’ABPPUM a une convention collective pour chacune des deux unités:

Convention collective de l’Unité I – composée des bibliothécaires, professeures et professeurs à temps plein,

du 1er juillet 2014 au 30 juin 2018 / lettres d’ententes subséquentes*/ Dates importantes (à suivre)

Convention collective pour l’Unité II – composée du personnel académique à temps partiel,

du 16 décembre 2009 au 31 décembre 2013 (la première) / lettres d’ententes subséquentes*/ Dates importantes

Archives – Unité I

du 1er juillet 2007 au 30 juin 2011

du 1er juillet 2011 au 30 juin 2014

Ces conventions collectives suivent les mêmes principes généraux que ceux des conventions dans bon nombre d’universités canadiennes. Elles ont pour but de créer un climat universitaire et administratif favorable au développement et à l’avancement de leurs membres respectifs, et d’entretenir des relations harmonieuses au sein de la communauté universitaire. L’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU) exprime bien le contexte universitaire en ce qui a trait à « … l’importance de la négociation collective pour la promotion des normes de la profession, la protection de la liberté académique et de la direction collégiale, la promotion de politiques et de pratiques qui garantissent l’équité en matière d’emploi, la défense des intérêts du personnel académique à temps plein et contractuel, et l’amélioration de la qualité de l’enseignement postsecondaire au Canada. » (Énoncé de principes de l’ACPPU sur la négociation collective – juin 2008)

*Les lettres d’entente viennent compléter les articles de la convention collective de chaque unité. Elles surviennent à tout moment selon le besoin, en modifiant, en précisant ou en changeant le contenu d’un article, pour le bénéfice et à l’agrément des deux parties. Le contenu est normalement intégré dans la prochaine convention collective, soit dans le texte de l’article en question, soit en tant qu’annexe.